Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sidnes.overblog.com

sidnes.overblog.com

philosophie par le mot et l'image

La pulsion d'union

Publié par Sid Nes sur 7 Septembre 2016, 18:51pm

Catégories : #photo

Quelle est donc la nature de ces élans qui permettent le glorieux bonheur humain ? Le philosophe Bergson nommait élan vital le "mouvement vital, créateur, qui traverse la matière en se diversifiant". Il considérait que cet élan était "fini" dans le sens qu'il avait été donné une fois pour toutes et qu'il était permanent. Cette notion se rapproche de la conception que je désire faire dans ce livre, selon laquelle l'élan vital se diversifierait sans cesse en élans secondaires, éprouvés sous la forme de goûts profonds. Nous pourrions qualifier cet élan vital et créateur d'élan d'union.

La pulsion d'union

....

Cet élan d'union prend toutes sortes de figures et peut même se pervertir. Dans sa forme pure, il est union amoureuse et intérieure avec l'humanité entière et même avec tout l'univers. Il est communion avec le mouvement universel. Je parle d'union amoureuse, car comment décrire le mouvement fondamental qui nous anime sinon en parlant d'amour ?

Dans sa forme limitée, cette pulsion peut devenir perversion sexuelle, union amoureuse avec un être que l'on essaiera de posséder jalousement ou bien encore union avec les seuls membres de son clan, de sa nation, de sa religion ou de sa race, à l'exclusion de tous les autres. Le mouvement d'union connaît alors une limitation, et le bonheur recherché, illusoire, finira par se changer en souffrance: ce qui apporterait le bonheur hier sera insatisfaisant demain, et source d'affliction après-demain.

La pulsion d'union

...

Plus communément, le terrain d'expression par excellence de la pulsion d'union est le couple, puis la famille. C'est elle qui nous pousse à unir notre destinée à quelqu'un. Pourtant, ici encore, que de désillusions avant qu'un être se rende compte que ce n'est pas en tentant de changer l'autre, ni en changeant constamment de partenaire qu'il trouvera le bonheur ! Chaque heurt de la vie à 2 indique que la pulsion d'union rencontre un obstacle qui interroge l'être en profondeur. Il nous renvoie à un travail de compréhension de nous-même. Et ce travail nous conduira à prendre conscience que le bonheur que l'autre devait nous apporter réside d'abord et avant tout en nous-même

extrait de: victime des autres, bourreau de soi même de Guy Corneau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents